NOTRE HISTOIRE

 

 

 

 

AJF85

association vendéenne pour l'utilsiation naturelle du jus de fruits

 

 

 

Créée en 1958

 

 

3 ateliers:
 

La ROCHE SUR YON                     Zone des Oudairies                                (02 51 37 39 21

 

FOUSSAIS-PAIRE                         La Lanfrère                                           (02 51 51 45 95

 

La BRUFFIERE                             Le Maingot                                           (02 51 42  53 24

 

 

 

 

L’aventure de l’associationa débuté il y a plus d’un demi-siècle…

 

Il faut tout d’abord se souvenir d’un constat fait au lendemain de la seconde guerre mondiale par les services sociaux de la Mutualité Sociale Agricole(MSA): En milieu rural les familles sont touchées dans leur santé par une consommation d’alcool jugée excessive.

 

 « Comment pourrait-il en être autrement? » ajoutera Melle LAMOTHE, assistante sociale de la MSA « La Vendée est le 2ème département en nombre de producteurs de vin, au vu des déclarations obligatoires de récolte, c’est-à-dire 72 000,  derrière l’Hérault qui en compte 82 000. Mais chez eux on parle de commercialisation… ».

 

 

Pour faire face à cette situation, la MSA, au début des années 1950, prend contact à Paris avec la Fédération Nationale des producteurs de jus de fruits qui édite une revue technique " FRANC-JUS ". Elle va dès lors offrir des services avec conseils et prêts d'appareils pour la pasteurisation afin de promouvoir la consommation de jus de raisin. Pour cela, elle invite à prélever au moment des vendanges une quantité de "mou" de raisin avant la fermentation pour être pasteurisée en "bonbonnes" grâce aux appareils "thermo-plongeurs".

 

 

Le jus de raisin faisait son apparition en milieu rural .

 

Et pourtant!! 

 

L'accueil réservé à cette idée nouvelle de fabriquer et consommer du jus de fruits est pour le moins peu enthousiaste et on peut lire ces quelques lignes  "… c'est un produit conseillé aux femmes et aux enfants mais indigne d'être consommé par les hommes…" !

 

 

Création de l'association:

 

Toutes ces démonstrations se révèlent utiles car en 1958 le président de la MSA rassemble à la Roche sur Yon les responsables d'institutions et organismes à vocation agricole et sociale, et de là va naître l'Association Vendéenne pour l'Utilisation naturelle des jus de fruits.

 

L'annonce de la création de l'association paraît au Journal Officielen avril 1958: déclaration à la préfecture en date du 9 avril 1958.

 

De 1958 jusqu'en 1975 on fabrique du jus de raisin au domicile même des adhérents avec des appareils à pasteuriser et le jus obtenu est conservé en barriques ou en bonbonnes.

Quelques essais de jus de pommes sont tentés mais les pressoirs vendéens ne sont pas adaptés!

Les rencontres occasionnées autour des différents lieux de fabrication, pendant les essais pour améliorer les jus existants et pour innover dans la production de jus de pommes, sont autant de relations amicales qui se nouent.

Les  échanges se multiplient et en 1966 la création du "Frédéric" concrétise le travail réalisé pour aider les personnes en difficulté face l'alcool. Ce bar-restaurant sansalcool permet de se retrouver dans un lieu convivial et se place comme un outil de post-cure, ouvert à tous.

Le jus de pommes se fait une place à côté du jus de raisin. La famille Hermouet aux Ajoncs (la Roche sur Yon) va s'intéresser de plus près à ce jus de fruits et participer activement au développement de sa fabrication et de sa consommation.

 

En 1975, sur le site des Ajoncs, l'association fait l'acquisition en Normandie d'une vieille machine d'occasion: une presse à paquets avec broyeurmise en mouvement par la prise de force du tracteur.

 

Mais devant la difficulté que présente la conservation du jus de pommes en barriques, il faut aussi trouver une autre voie pour réussir à proposer ce jus de fruits et qu'il soit "adopté" .

 

Le choix de la mise en bouteilles permet aux familles de pouvoir faire du jus de fruits de bonne qualité sans trop pénaliser leur budget car ces bouteilles sont  réutilisables.


 

C'est une nouvelle étape, un nouvel essor pour l'association.

Les familles viennent de tout le département pour faire leur jus de fruits.

 

Une "équipe" du Sud du département est convaincue de la méthode, du bien fondé des jus de fruits et de l'intérêt du service qui serait ainsi apporté à de nombreuses familles. L'association décide de créer un atelier supplémentaire.

 

En 1980, le centre de Foussais Payré à La Lanfrère ouvre ses porteset c'est en s'appuyant sur la famille Moinard que le site s'implante et qu'une organisation propre à ce centre se met en place.

 

1981: l'expérience se renouvelle et un nouveau lieu de fabrication s'installe au Maingot à La Bruffière.La famille REZEAU accueille l'atelier de production sur l'exploitation agricole et va aménager les bâtiments pour un mode de fabrication  légèrement différents des deux autres centres.

 

Quant à l'atelier des Ajoncs, plus que jamais en activité, il déménage vers les Oudairies en 1989, un site plus grand et plus fonctionnel.

La production de jus de pommes ne cesse de croître et le jus de raisin lui se maintient. Dès 1980, 150 000 l au total sont produits , en 1993 les trois centres de l'association totalisent 620 000 litres et en 2006 l'association a permis la production de plus de 880 000 litres. Le succès du jus de fruits n'est plus à démontrer.

 

Il fait son apparition sur nos tables lors d'occasions festives, réunions de travail, assemblées d'associations…  entre amis ou en famille, à coté d'autres boissons, traditionnellement offertes, et lorsqu'il est présent, la qualité du jus de fruits donne envie de le consommer que ce soit en jus de pomme, jus de raisin, cocktail de fruits ou sangria…

Sans parler du fait qu'au plaisir de boire un bon jus de fruits s'ajoute la tranquillité d'esprit lorsqu'il s'agit de reprendre la route!!! 

 

De plus, l’Association encourage les adhérents à apporter, voire produire, les pommes qui correspondent à leurs souhaits.

 

La formation et la recherche constante pour l'amélioration de la qualité des produits proposés que ce soit par les évolutions des matériels, de la presse à la mise en bouteille, ou par la proposition de fruits adapté au besoin des adhérents sont des objectifs permanents des membres de l'association. Notre département est sans doute ainsi devenu l'un des premiers producteurs de jus de fruits.

 

 

Aujourd'hui, l'association peut souligner la participation toujours aussi nombreuse de familles, et se féliciter de la venue de groupes, associations, clubs, foyers… pour fabriquer leur jus..